Fête de l’animation 2012

19 Mar

Du 15 au 18 mars 2012 s’est déroulée la 8ème édition de la fête de l’animation. Un programme étoffé et structuré, ne lésinant pas sur les moyens. Entre conférences, performances, tournois, expositions et projections, il n’y avait pas de quoi s’ennuyer ! Créé en 2004, cet événement rassemble les acteurs de la scène régionale, nationale mais aussi internationale de l’animation. Représentée sous toutes ses formes, la fête présente un contenu pluridisciplinaire englobant cinéma, jeux vidéo, arts numériques et télévision.

Après une soirée d’ouverture le jeudi le 15 au soir au Fresnoy, la fête de l’animation a débuté en trombes dès le vendredi avec des projections au Palais des Beaux Artsde Lille.

Ce même soir, nous avons assisté à une performance numérique orchestrée par Romain Tardy et Squeaky Lobster portant le nom de Pieces. Interaction visuelle et sonore sur fond de pavés lumineux. Un spectacle sensoriel complet et immersif. S’en est suivi une soirée Electro Animée au Tri Postal :
« Can you fill it ?!». La foule s’est massée aux alentours de minuit dans une ambiance à la fois intimiste et décomplexée. Quelques installations et projections in situ ornaient les murs du Tri Postal.

Notre équipe s’est attardée le lendemain à Tourcoing pour la découverte des expositions Anim’ en volume et rétro vers le futur, présentées à l’Imaginarium. Le temps d’un instant, nous avons redécouvert les consoles et jeux de notre enfance ! Dans une logique d’alimentation et de pérennisation de la culture geek commune, chacun pouvait s’émerveiller devant tant de nostalgie numérique.

Le Fresnoy complétait parfaitement cette superbe programmation en proposant l’exposition
« Visions fugitives », à la fois sombre et onirique. Du dessin animé aux images de synthèse, le spectateur découvre un univers mouvant et éclectique révélant l’instabilité du monde actuel.
Jusqu’au 15 avril (4/3€, gratuit le dimanche)

Le dimanche soir, une ultime double performance prenait place dans l’auditorium de Saint-Sauveur. Ambiance décalée et impressive. Bodysc4pe, proposée par le collectif 1minute69 a révélé au spectateur une sublime interaction humain/technologie. Un corps dansant, se sculptant aux effets lumineux, interroge sur la relation intime entretenue par chacun avec son propre corps au regard de notre société. Un sentiment de malaise nous envahi, traduit par une empathie générale. Le corps devient le temps d’un instant un médium à part entière sublimé grâce au tracking 3D et mapping.
Plus d’information sur : www.1minute69.com 

Enfin Circo Ipnotico, dernière performance de la fête, hypnotise la salle avec une improvisation live. Par le biais d’un équipement made home qu’ils ont renommé « Psicoscopio».

Pour clôturer cette fête de l’animation, c’est à la Plaine Images pour nous avions rendez-vous. Une soirée présentant les travaux des étudiants ayant participé en trinôme au marathon de l’anim’.
Sur une base de 10 secondes par groupe, un film court regroupa l’ensemble des ouvrages. La thématique a été lancée par Ben et Julia, qui leur ont imposé un visuel onirique.

Une belle programmation riche et structurée de bout en bout qui me fait dire, rendez-vous l’année prochaine!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :